Accueil > Lettres par année > La Lettre du Vicariat 2021
Catégories
Lettres par année

Les numéros de l’année en cours

Lettres 2021

Les premiers mots qui me viennent à l’esprit pour évoquer cette session pastorale sont joie et rencontres. Il est difficile de définir sur quels plans nous avons été le plus gâtés. Bien sûr nous nous sommes régalés lors des échanges permis par les différents ateliers, qui ont abordé des situations très concrètes de la vie pastorale pas toujours abordées dans les livres car nouvelles. Il était bon de partager son expérience, ses interrogations ou de découvrir les préoccupations et découvertes des autres.

« vivifiés et fortifiés », p. 5

Sommaire

p. 1 l’Édito
Organisation ecclésiale
p. 2 Métropolite Dimitrios de France, délégation
p. 3 intronisation
p. 4,5 Session pastorale d’été
p; 6 Nos prêtres dans les camps d’été
p. 7 Des nouvelles de l’Institut Saint-Serge
p.8 Réflexion de notre temps :
p. 9 Vie des paroisses, Catéchèse, …


Lettre-Juillet-21

C’est, je pense, une impression d’élan, de liberté et de vitalité que chacun, une fois les dernières marques d’amitié échangées, ramènera de ce court séjour à Paris. Celle de clercs et de laïcs fondamentalement attachés à l’annonce de la Bonne Nouvelle

« Une assemblée vivifiante », p. 4

Sommaire

p. 1 l’Édito « Laissez parler Dieu! »
Assemblée Générale du Vicariat
p. 2,3 Rapport d’activité
p. 4 Une assemblé vivifiante
p. 5 Notre identité
p. 6,7 Réflexion de notre temps : Héritage et Mission de l’Église orthodoxe en France
p. 8 Organisation ecclésiale
p. 9 Vie des paroisses, Catéchèse, …


Lettre n° 13 Mai 2021

La Résurrection est à la fois source de notre foi et son support. Quand la foi se traduit en nous en actes d’amour, nous comprenons que notre purification a commencé avec la victoire du Seigneur sur le péché. Le péché n’aura plus de prise sur nous si nous sommes convaincus que le Christ l’a vaincu et que Sa victoire n’aura pas de fin en nous

« Lève-Toi, ô Dieu », p. 2

Sommaire
p. 1 l’Édito 
p. 2 « Lève-toi, ô Dieu  » réflexions pascales du métropolite Georges (Khodr)
p. 3-4 Réflexion de notre temps : Questions sur la date de Pâques 
p. 5  Organisation ecclésiale
p. 6 Atelier d’iconographie, père Antoine (Gelineau)
p. 7  Bénir ou ne pas bénir les icônes ? Grégoire Aslanoff
p. 8 Vie des paroisses, catéchèse, vient de paraître


Souvenez-vous des dissidents des années 1970-80 : ces hommes et ces femmes qui, au péril de leur liberté et de leur santé, affrontaient de manière pacifique le pouvoir soviétique. Ils étaient juifs, orthodoxes, baptistes, athées, ou défendaient les droits d’un peuple opprimé — comme les Tatars de Crimée. Ils n’étaient pas animés par le désir du pouvoir, par une idéologie politique ou la soif de violence. Ils étaient seulement indignés par la privation des droits les plus élémentaires

Aidons les nouveaux dissidents, p. 7

Sommaire
p. 1 l

p. 1 l’Édito signé par le père André Jacquemot 
p. 2-3 « l’héritage du judaïsme dans l’église orthodoxe » Sandrine Caneri, Le Grand Canon de St André de Crète
p. 3 Vie des paroisses 
p.4-5  Réflexion de notre temps : Projet de loi par maître Matthieu Ragot
p. 6 Les Rendez-vous du Vicariat
p. 7  Aidons les nouveaux dissidents, Michel Eltchaninoff
p. 7 Le livre : J’ai frappé le rocher et les eaux ont coulé… du métropolite Stéphane de Tallin et J.F. Jolivalt
p. 8 Organisation ecclésiale


LETTRE-fev-21

Nous n’avons pas vu Jésus avec nos yeux humains ; et nous ne le voyons pas maintenant. Mais nous croyons en lui et nous l’aimons et nous nous réjouissons en lui d’une joie ineffable et éclatante.

Nous avons vu Ton salut, père Thomas Hopko -p.3

Sommaire
p. 1 l’édito signé par le père Alexis Struve
p. 2-3 « Nos yeux ont vu Ton salut » père Thomas Hopko
p. 3 Organisation ecclésiale
p.4 Vie des paroisses
p.5 Vie de l’église : interview du patriarche Bartholomée
Dossier : 1931-2021 — 90 ans sous l’omophore de Constantinople
p. 6-7 Historique, père Serge Sollogoub
p. 8-9 31 janvier : nouveaux martyrs russes du XXe s., père Georges Askhov
p. 10-11 extraits des Mémoires du métropolite Euloge et le Tomos de 1931