Retrouvailles et saint Païssi Velichovsky

L'église du monastère de Neamt

Monseigneur Ioachim, les monastères de Neamt et Varatic et saint Païssy

Quelle joie de retrouver à Roman Mgr Ioachim, archevêque de Roman et Bacau, que plusieurs d’entre nous ont connu comme étudiant et prêtre en France ! Huit années passées à l’institut St Serge et à la paroisse de St Jean le Théologien de Meudon ont créé des liens intangibles. C’est avec beaucoup d’émotion partagée que Monseigneur Iaochim a retrouvé les prières habituelles en français, lors de la liturgie matinale. Pour ses 70 ans, des messages d’amitié et de reconnaissance ont été lus par Pierre Sollogoub devant les pèlerins, puis remis en mains propres. Monseigneur a répondu par des anecdotes personnelles, dans laquelle transparaissaient, selon ses propres mots « l’exigence de la foi et la joie communicative« .
Les adieux ont été difficiles. Que la bénédiction de Mgr Ioachim nous accompagne pour la suite de notre programme !

Les monastères de Neamt et Varatic

Le monastère de Neamt et celui de Varatic sont les plus grands monastères de Roumanie, respectivement de moines et de moniales. À Neamt, on découvre le style moldave de l’église du XVe s, mélange élégant de byzantin et de gothique. L’église permettait aux nombreux ermites vivant reclus dans la forêt proche, de venir communier de temps à autre. S’y trouvent les reliques de saint Païssy Velitchkovsky et son tombeau dans le sol de l’église, comme ceux des supérieurs du Monastère.
Celui de Varatic est très différent. Autour s’est développé un village de 190 maisons habitées par des moniales. 350 vivent ici, selon des organisations différentes, mais toutes au service du Seigneur et de la communauté, sous l’autorité de Mère Yosephina, sœur de Mgr Ioachim. L’endroit est fleuri, gai, chantant, propice à la prière. C’est là que nous dormons.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00