Le patriarche œcuménique Bartholomée à Paris

Le Patriarche Bartholomée

Une doxologie chantée en l’honneur du patriarche œcuménique Bartholomée

Ce mardi 23 avril, la cathédrale Saint-Stéphane de la Métropole de France était emplie de fidèles, pour assister à la doxologie chantée en l’honneur du patriarche œcuménique Bartholomée en visite officielle à Paris pour deux jours seulement. Le patriarche était accompagné d’une délégation dont faisait notamment partie Mgr Emmanuel de Chalcédoine, le précèdent métropolite de France.  Étaient aussi présents des officiels de l’ambassade de Grèce et des représentants d’autres Églises et communautés chrétiennes.  

Après un bel et priant office d’action de grâce, le métropolite Dimitrios a prononcé un discours d’accueil où il a insisté sur l’action du patriarche durant les trente années de son patriarcat, tout particulièrement dans le domaine de l’œcuménisme et des relations interreligieuses. En réponse, le patriarche a donné une longue et riche allocution en français, où il a mis l’accent sur la foi, la paix et la liberté, en s’appuyant sur de nombreuses citations de l’Écriture. Il a aussi cité plusieurs fois les textes du concile de Crète dont il a souligné l’importance.

Avant de donner sa bénédiction, il a élevé notre vicaire épiscopal, le père Alexis Struve, au rang de protopresbytre du Trône œcuménique, pour son engagement et les services qu’il a rendus au Patriarcat dans la mise en œuvre du Vicariat. Dans une atmosphère détendue et sans protocole, tous les participants ont pu ensuite recevoir la bénédiction du patriarche qui a remis à chacun une petite croix en souvenir de cette soirée.

Un vin d’honneur a été ensuite offert aux invités qui ont pu profiter de la cour de la Métropole, malgré la fraicheur de ce début de printemps. Cette soirée restera dans nos mémoires comme un témoignage de l’esprit de fraternité et de simplicité qui fait la marque du Patriarcat œcuménique.

1 réflexion au sujet de « Le patriarche œcuménique Bartholomée à Paris »

Les commentaires sont fermés.