Pèlerinage 4e jour: Aux portes de la Bucovine

carriole transportant des troncs en roumanie

Jour 4 Dragomirna et Patrauti

La liturgie et le visite du musée du monastère de Varatic (epitaphios brodés, vêtements liturgiques,  icônes anciennes) nous permettent de débuter avec bonheur la journée.
Puis l’arrivée à Dragomirna nous fait découvrir un exemple de monastère fortifié, défense contre les Turcs, les Tatars et bien d’autres. L’église est réputée pour sa grande hauteur et son style élancé. Nous avons la joie d’y célébrer un acathiste à St Païssi, car, au XVIIIe s, après sa retraite au Mont-Athos, il a fondé en ces lieux un immense monastère. Le musée recèle aussi des trésors, en particulier des miniatures du XVIIe s.

Lors de nos trajets en minicar, notre guide Daïnita nous explique l’histoire ancienne de la Roumanie, sa naissance, ses influences, ses transformations…. C’est passionnant ! Deux exposés nous ont encore enrichis aujourd’hui : le vie de saint Païssi par père Daniel, et celle de sainte Parascève par notre guide.

Une marche de 2 km dans la forêt nous a conduits vers Patrauti, petit monastère qui constitue un avant-goût des jours prochains. Modèle d’époque médiévale, ses fresques sont malheureusement bien abîmées. On remarque à l’intérieur une très rare « cavalcade de la Sainte Croix »* (photo non autorisée).
Enfin nous voici à Suceava, la « capitale », avec l’impressionnant monastère de St Jean le Nouveau, protecteur de la Moldavie. En travaux, nous ne pouvons le visiter, mais nous entendrons une partie des Vigiles dans l’église adjacente, avant un repos bien mérité.


*« La cavalcade de la Sainte Croix » composition iconographique unique dépeint une armée de martyrs tués lors de persécutions anti-chrétiennes, conduits par l’archange Michel et Constantin le Grand, premier Empereur de Byzance, accompagnés de la Sainte croix.

Article ajouté au panier
0 Produit - 0,00